BIOTINE et SEP Progressive :
« Les fortes doses de biotine pourraient promouvoir la myélinisation et augmenter la production d’énergie nécessaire à la conduction axonale. Le MD1003 pourrait être utilisé en première intention ou s’ajouter à d’autres traitements chez les patients atteints de SEP progressive.  »
En détail :
« Il s’agit de la première étude réalisée chez des patients atteints de SEP progressive primaire ou secondaire qui utilise comme critère principal d’évaluation le pourcentage de patients qui s’améliorent cliniquement.
C’est une étude randomisée en double aveugle versus placebo visant à évaluer l’efficacité du MD1003 (fortes doses de biotine).
Le critère principal de l’étude est atteint puisque après 9 mois confirmé à 12 mois, près de 13% des patients s’améliorent dans le groupe traité et aucun patient dans le groupe placebo.
L’analyse des critères secondaires montre que le risque de progression chez les patients traités est significativement diminué si l’on considère l’évolution de l’EDSS moyen après 12 mois de traitement et le pourcentage de patients qui progressent après 9 mois avec une confirmation à 12 mois. Il s’agit donc de la première étude où le pourcentage de patients atteints de SEP progressive qui s’améliorent après un an de traitement (près de 13%) est supérieur au pourcentage de patients qui s’aggravent (4%) dans le groupe traité par MD1003, contrairement au groupe placébo.
Le risque de progression dans le groupe traité est diminué de 67% par rapport au placébo.
Le profil de sécurité est satisfaisant. Il faut juste rester vigilant sur les interactions des fortes concentrations plasmatiques de biotine avec certains dosages immunoenzymatiques qui peuvent se révéler faussement positifs ou négatifs.
Les fortes doses de biotine pourraient promouvoir la myélinisation et augmenter la production d’énergie nécessaire à la conduction axonale. Le MD1003 pourrait être utilisé en première intention ou s’ajouter à d’autres traitements chez les patients atteints de SEP progressive.  »
Les résultats de l’étude MS-SPI ont été annoncés à l’occasion de la réunion de l’AAN à Washington le 24 Avril 2015 par le professeur Ayman Tourbah, investigateur coordonnateur de l’étude et membre du CIRMA – ARSEP.

2 réponses à BIOTINE et SEP Progressive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Ils aiment notre page Facebook